Mercury GT40

Le programme Total Performance de Ford, visant à faire la promotion des modèles sportifs de la gamme, était un grand succès dans les années ’60 avec notamment le triplé gagnant des GT40 aux 24h du Mans 1966.

Afin de faire davantage de vente, la Ford Motor Company et Lincoln-Mercury (division de Ford) décident de modifier et présenter au grand public des GT40 rebaptisées “Mercury”, pour promouvoir la toute nouvelle Mercury Cougar.

Au total, ce sont trois GT40 MkII et une GT40 MkI qui changeront de “marque” pour quelques temps.

La MkI était le châssis P/1053. Cette GT40 a été montrée au public au salon de l’automobile de Chicago en 1967, dans une configuration rouge et argent signé “Mercury” sur le bas de caisse. Par la suite, P/1053 a servit comme auto promotionnelle notamment à Philadelphie avec Mario Andretti et à Syracuse avec Cale Yarborough. En 1971 elle fut acheté par David Schultz dans l’Illinois et a changé plusieurs fois de main et de peinture par la suite.

Deux des châssis ayant fait le triplé aux 24h du Mans 1966 se sont aussi vu revêtir la marque Mercury : P/1015 (2ème aux Mans 1966) et P/1016 (3ème au Mans 1966).

P/1015 a servit de voiture promotionnelle au côté de la Mercury Cougar à Carmel, en Californie en octobre 1966. Elle était rouge avec des bandes grises et un gros numéro 3.

En revanche, P/1016 a participé aux 24h de Daytona en 1967 comme Mercury avec au volant Mark Donahue et Peter Revson, engagée par Holman & Moody. Elle ne finira pas la course… 

Le quatrième et dernier châssis fut P/1047. Engagé par Shelby American, elle a couru au côté de P/1016 à Daytona avec A.J. Foyt et Dan Gurney. Elle était rouge avec des bandes blanches et portée le numéro 3. Malheureusement, elle ne finira pas non plus la course.

Châssis P/1016 aux 24h de Daytona 1967, piloté par Mark Donohue and Peter Revson
Couleur or, bandes noires et n°4

 

GT40 P/1047 aux 24h de Daytona 1967, pilotée par A.J. Foyt et Dan Gurney

Source: Shelby American Automobile Club – Hagerty