1981 – 2000 Ford GT40 Mk V

Safir Engineering LTD est une entreprise Anglaise créée par Peter Thorp. Elle était connue pour avoir engagé une F1, construite des Formules 3 ou encore pour avoir modifié des Range Rover avec six roues.

Peter Thorp souhaitait acquérir une Ford GT40, mais ne trouvant pas son bonheur sur le marché de l’occasion, il contacta John Willment de la J.W. Automotive Engineering pour en construire de nouvelles, neuves.

En 1980 les deux entreprises signèrent un accord très rapidement pour produire une nouvelle série de quelques voitures. Au départ il était question de fabriquer 25 nouveaux exemplaires de la GT40, et toutes auraient un numéro de châssis en continuité avec celles des années ’60. Elles s’appelleront les Mark V.

Cependant, lors de l’arrêt de la production des GT40 officielles en 1969, seules 87 autos furent assemblées sur les 90 que Ford avait autorisé. La J.W.A.E souhaitait donc compléter les trois derniers châssis qui était prévu par Ford avant de commencer la production de Safir. Il s’agit des châssis GT40 P/1087, P/1088 et P/1089. Mais il ne seront finis qu’au milieu des années ’90 (soit environ 25 ans plus tard)…


C’est en 1981 que la production des Mk V a commencé. Safir construisait les voitures et la J.W.A Engineering supervisait les travaux. La toute première Mk V a été livré à son propriétaire en avril 1981 et avait le numéro de châssis en continuité de ceux autorisés par Ford: P-1090 donc.

Len Bailey, qui faisait partie de l’ancienne équipe de Ford, a été embauché et chargé d’apporter quelques améliorations à ces nouvelles voitures pour éviter les problèmes rencontrés dans le passé: la tôle est remplacée par de l’acier galvanisé, le réservoir est en aluminium pour éviter les fuites et les suspensions sont de type Alan Mann Racing pour minimiser la plongée du nez au freinage. Tout le reste était identique à la Mk I d’origine.

Safir attira l’attention de Ford et qui, après inspection minutieuse, approuva la Mk V et apporta son soutien. Le soutien en question ne fut pas financier, mais Ford a notamment aidé l’entreprise à obtenir la certification pour les nouveaux véhicules de route (homologation) en Angleterre. Un article est même paru dans le journal “Ford News” du 6 mars 1981, confirmant bien la relation entre J.W.AE, Safir Engineering et la Ford Motor Company au sujet de la Mk V.

Walter Hayes, vice président de Ford, était toutefois préoccupé par la responsabilité de Ford au sujet de cette voiture. De plus, il y aurait un lien trop ambigu si la voiture était nommée “Ford GT40 Mk V”. Les trois sociétés ont donc convenu que la voiture serait décrite comme “GT40 Mark V Powered by Ford” (motorisé par Ford), enlevant donc toute responsabilité de Ford.

Le projet initial de construire 25 exemplaires a finalement été poussé à 40 voitures. La 40ème Mk V, le châssis GT40 P-1145 a été livrée à son propriétaire en septembre 2000.

Les exemplaires de Safir portent une plaque châssis J.W. Automotive Engineering comme ceux que l’entreprise avait assemblé dans les années ’60, avec un numéro allant de GT40 P-1090 à P-1100, GT40 P-1115 à P-1125 et de GT40 P-1128 à GT40 P-1145.

Extrait du journal ” Ford News” du 6 mars 1981:

Source: Peter Thorp de Safir Engineering – Safir GT40 Spares – Ford GT: Then and Now d’Adrian Streather

EnglishFrenchGerman