Shelby Transporter – Fiat Bartoletti Tipo 306/2

A l’origine, ce transporteur est un châssis Fiat (châssis n°3062001625) qui a été carrossé par le carrossier Italien Carrozzeria Bartoletti lorsque Lance Reventlow souhaite l’utiliser pour transporter ses Scarab en Formule 1. Il ne participera qu’à la saison 1960 avec ses voitures car elles ne sont pas assez fiables et rapides. Il abandonne et prête le transporteur à Lotus pour le reste de la saison.

Au dessus: le transporteur Bartoletti de Reventlow et ses Scarab.

A gauche: le transporteur prêté à la Team Lotus.


En 1962, Reventlow vend son atelier au 1042 Princeton Drive à Venice, en Californie, et c’est Carroll Shelby qui le rachète pour développer ses Cobra dont il avait toujours rêvé.

Carroll Shelby en profite aussi pour embaucher Phil Remington (qui travaillait avant sur les Scarab) et rachète le transporteur Bartoletti dans le but de pouvoir transporter ses Cobra et Cobra Daytona en Europe. 

Les Cobra étant plus lourde que les Scarab, Shelby monte un deuxième essieu à l’arrière pour augmenter la capacité de charge et améliorer la stabilité. 

En 1964, le camion a été repeint en Viking Blue et a été envoyé en Europe pour le World Sportcars Championship (ancien championnat du monde d’endurance), où Shelby remporta les 24h du Mans dans la catégorie GT avec la Cobra Daytona.


fiat-bartoletti-tipo-642
1964 - Modène, Italie, en route vers Le Mans. Le Bartoletti est conduit par Ermano Cuoghi et transporte deux Cobra Daytona Coupe. Photo: Bruce Dowell
unnamed

 

Pour la saison 1965, Shelby s’occupait des courses aux Etats-Unis, et Alan Mann Racing avait été choisi pour faire courir les Shelby en Europe. Il rachète alors le transporteur, le repeint en Guardsman Blue et y ajoute son nom sur la carrosserie. Shelby et ses Cobra Daytona remporte le championnat du monde des constructeurs, battant ainsi Ferrari.

L’année suivante, en 1966, Alan Mann s’est servi du Bartoletti pour transporter ses GT40 MkII Lightweight. En revanche, on peut constater que le “ALAN MANN RACING LTD.,BYFLEET, ENGLAND” est peint sur la partie haute et que les barres de renforcement sur le toit et à l’arrière du camion sont devenues blanches. (voir photo en bas à droite)

 

7244af8b169ce101e24cff6949ebb8de

Le John Woolfe Racing rachète le transporteur à Alan Mann Racing en 1967.

image_2_

David Piper rachète le Bartoletti au début de l’année 1970 et le repeint en vert.

 

Dessous: Magny-Cours 1970 – le Bartoletti garé à côté de la Porsche 917 n°59 et de la Lola T70 Mk3B n°58 victorieuse.

Au dessus: 1 000km de Dijon 1970 - voir la plaque d'immatriculation du transporteur "HMF 107B" devant la Porsche 917 n°44 de David Piper.

A l’été 1970, Steve McQueen loue le circuit du Mans pour tourner son film “Le Mans” et contacte David Piper pour apporter sa Porsche 917 et son transporteur, qui sera notamment repeint en rouge Ferrari. (Durant le tournage, David Piper a un grave accident et sera amputé d’une jambe).

 

Le Bartoletti passe ensuite entre les mains d’Anthony Bambord de JCB Excavators puis est racheté par Michael Shoen en 1979, un passionnée de Shelby et auteur du livre “Cobra-Ferrari Wars” vivant en Arizona. Il possédait d’ailleurs plusieurs Cobra dont une authentique Cobra Daytona. Il se servait du transporteur pour déplacer ses voitures, toujours dans sa configuration Ferrari faite pour le film.

 

Sur la photo: le Bartoletti rouge Ferrari du film “Le Mans” de Steve McQueen transportant les deux Cobra et la Cobra Daytona de Michael Shoen, et ses enfants jouant devant.

Pour des raisons personnelles, Michael Shoen laisse le transporteur à l’abandon sur le terrain de la société (U-Haul) de son frère Joe Shoen, spécialisé dans le déménagement et le stockage. Le Bartoletti reste alors dans le désert de l’Arizona durant de nombreuses années.

C’est en 2006 qu’il est racheté par le collectionneur de Scarab Don Orosco. Carroll Shelby lui à donné le numéro de téléphone de Michael Shoen qui l’a redirigé ensuite vers son frère, le président et propriétaire de la société U-Haul où le transporteur était stocké. Après quelques temps sans nouvelles, le vice-président de la société, Harry Duchene, rappelle Don Orosco et ce dernier lui explique qu’il est propriétaire de plusieurs Scarab et qu’il était donc intéressé par le camion les ayant transporté en Europe au début des années ’60.

Harry Duchene invite alors Don Orosco à venir voir le camion en Arizona, sur un terrain de stockage de la société U-Haul. Il le retrouve tout délabré et rouillé… Malgré tout, un vente est conclue. Don Orosco souhaite entreprendre une restauration complète et le refaire en état concours !

Après deux ans, 8 000 heures de travail et $600 000, le Bartoletti était flambant neuf et était prêt pour le Monterey Historics 2008 de Laguna Seca et de son concours d’élégance de Pebble Beach en se présentant à nouveau dans sa couleur d’origine de Reventlow Automobiles et de ses Scarab !

Voir le dossier de restauration

Le camion a été entièrement désossé pour restaurer le châssis puis de nombreux éléments de carrosserie ont été refabriqué à la main, tous les bois sont neufs, les logos ont été refondus à partir de moules, toutes les vitres ont été refaites sur mesure… C’est un travail titanesque qui a été réalisé.

 

Máté-Boér-Fiat-Bartoletti-Transporter-3-2000x1335
fiat-bartoletti-tipo-642 (1)

A l’origine, ce transporteur était équipé d’un moteur Fiat mais celui a été remplacé au cours de sa carrière par un moteur Leyland Turbo diesel à 6 cylindres de 11.5L.

Il aurait ensuite été vendu aux enchères par RM Sotheby’s à Monterey en 2012 pour $990,000. Il présentait sous les couleurs Shelby.

En 2015 il a été vendu pour 749 957€ à Goodwood Revival par Bonhams puis de nouveau à Goodwood 2018 pour 459 658€ où il a été acheté par les Allemands de ChromeCars chez qui il est toujours.

Ce Fiat-Bartoletti aura transporté quelques unes des autos les plus mythiques de l’histoire de l’automobile en sillonnant l’Europe entière pour emmener les Cobra et Cobra Daytona Coupe aux 24h du Mans, à la Targa Florio, à Monza, à Spa, aux 12h de Reims, au Tour de France… 

 

Au dessus: Goodwood Festival of Speed 2019 avec ChromeCars.

A gauche: Stand de JD Classics au salon Classic & Sports Car de Londres 2015.

Ces dernières années, le tranporteur Bartoletti a été vu au Mans Classic 2016 où il a fait un tour sur le circuit, Goodwood Revival 2016 et 2017 ainsi qu’aux réunions des membres de Goodwood en 2017 et 2018 et au Goodwood Festival of Speed 2019.

Source: thecobraferrariwars – Michael Schoen – John Woolfe Racing – Shelby – Alan Mann Racing – Bruce Dowell- RM Sotheby’s – Bonhams – Petrolicious – Hemmings – ChromeCars –

EnglishFrenchGerman