1965 Shelby – De Tomaso P70

Fruit d’une collaboration entre Carroll Shelby et son ami Alejandro De Tomaso, la P70 ne sera malheureusement produite qu’à un seul et unique exemplaire à cause des 24h du Mans et de l’implication de Shelby dans le programme GT40.

A l’origine, la P70 était pensée pour courrir dans le United States Road Racing Championship (USRRC), un championnat automobile américain organisé par le Sports Car Club of America (SCCA).

Carroll Shelby devait fournir le moteur: un V8 Ford 289ci, et Alejandro De Tomaso le châssis basé de celui de son premier modèle: la De Tomaso Vallelunga. La carrosserie a été designée par Peter Brock (à qui on doit la Cobra Daytona), que Shelby à envoyé en Italie pour travailler avec le carrossier Fantuzzi, à Modène. 

Malheureusement Carroll Shelby abandonna le projet pour se concentrer sur le programme GT40, à la demande de Ford, pour battre Ferrari au Mans.

Après ça, De Tomaso finit quand même la voiture et la présente au salon de l’automobile de Turin, en 1965. Elle est équipée d’une moteur V8 289ci Hi-Po Gurney-Westlake produisant environ 350 chevaux, d’une transmission manuelle cinq vitesses, de freins à disques et de suspensions indépendantes aux quatre roues. 

L’année suivante, De Tomaso présente une toute nouvelle auto au nom provocateur: la Mangusta (la Mangouste étant l’ennemi du Cobra dans la nature, le modèle emblématique de Shelby). 

Le concept P70 a ensuite été stocké dans l’usine De Tomaso à Modène pour disparaitre pendant près de 40 ans, jusqu’à 2004 où elle fut trouvée. Elle enchaîna ensuite avec une apparition au Quail Motorsports Gathering en 2005, puis en 2013 où elle reçut le prix Best of Show d’Octane Magazine.

Elle fut ensuite restaurée et représentée au Quail en 2015 où elle remporta cette fois le prix de la meilleur voiture de course d’après guerre. Le printemps suivant, elle fit une apparition au concours d’élégance d’Amelia Island.

Aujourd’hui, la voiture est chez un collectionneur en Californie. 

EnglishFrenchGerman